top of page

Conseil consulaire des bourses scolaires

Les écoles européennes et lycées français en Belgique font payer des frais de scolarité consequents. Les familles françaises peuvent demander des bourses qui sont attribuées sur critères sociaux. En tant que Conseillère des Français de l'étranger, je siege dans le Conseil Consulaire en format bourses.


Il s'est tenu le 18 octobre et tous les élus étaient présents.


Pour ma part, j'ai observé qu'une fois de plus, l'enveloppe limitative était trop faible pour couvrir tous les besoins : le gouvernement ne donne pas assez pour les familles qui en ont besoin. Il y a de moins en moins de boursiers et on déplore depuis plusieurs années des cas de déscolarisation pour raisons financières.


Globalement , nous pouvons deplorer l’augmentation de la contribution progressive de solidarité (CPS) appliquée sans aucune concertation préalable avec les membres de la Commission Nationale des Bourses (CNB) et après la tenue des CCB1 qui avaient donc délibéré sur la base d’une CPS à 2%.

L'association Français du Monde nous a informés que Cette décision a été imposée par l’administration sans qu’il n’en ait été question auparavant suite à l’inadéquation entre le montant des besoins exprimés par les Conseils et le budget disponible et ce malgré, il faut le reconnaître, une augmentation réelle quoiqu’insuffisante de l’enveloppe budgétaire.


Cette décision a donc entraîné un reste à charge plus important pour la majorité des familles. C'est ce que nous avons observé cette année : des familles avaient des revenus en baisse ET une baisse de la bourse. Le Reste à charge (c'est à dire les frais de scolarité moins la bourse partielle) esr également accru par l’augmentation des frais de scolarité et d’autant plus difficile à supporter qu’il coexiste avec une inflation galopante dans de nombreux pays - y compris en Belgique.


Cette situation peut conduire de nombreuses familles à retirer leur enfant du système scolaire français, en opposition avec la volonté annoncée d’en doubler les effectifs - nous avons vu des cas de déscolarisation pour raison financière ces dernières années à Bruxelles.


Nous voulons d’une part, de ne pas appliquer cette augmentation de la CPS à l’actuelle campagne des bourses du rythme Sud et d’autre part, revenir dès l’année prochaine à une CPS à 2%.


Ce que nous voulons, c'est une véritable prise en compte des besoins des familles françaises boursières installées à l’étranger.




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Permanence du consulat à Gand et Anvers

Interpellée par une Française de Gand, Titi Outters, j’ai demandé à ce que des permanences soient organisées à Gand et Anvers pour les procurations et papiers d’identité. Reponse positive ! Celles-ci

Comments


bottom of page